Saint-Michel-Chef-Chef

Saint-Michel-Chef-Chef befindet sich etwa 60 Km von Nantes enfernt. Dieser Badeort ist sehr berühmt für seine Keksspezialitäten. Hier duftet es nach frischer Butter und Keks! Nach so viel guter Luft geht man gerne am Strand spazieren um die berühmten Fischerhütten zu sehen.

saint-michel-peche-paysage-basse-definition-25-sur-25-1469
  • galette-saint-michel-basse-definition-13-sur-14-1472
  • galette-saint-michel-basse-definition-8-sur-14-1473
  • galette-saint-michel1-basse-definition-20-sur-22-1477
Véritable étape gourmande de votre séjour à Saint Michel-Chef-Chef, notez bien nos adresses sucrés : les Délices de Saint Michel et le St Michel Café

Plus de 200 références de gâteaux et de biscuits, de jolis coffrets cadeaux... mais aussi un café chaleureux et cocooning pour déguster une boisson chaude, une patisserie de la maison St Michel et pour visionner et découvrir la fabuleuse histoire des galettes Saint Michel.
Avec ses 4,5 km de sable fin et ses belles plages familiales, la Grande plage de Tharon et la plage de la Roussellerie, que de bons moments en famille et entre amis en perspective. Les surfers, amateurs de bodyboard, parapente et cerf volant, trouveront dans la plage de Gohaud leur spot privilégié. 

À l’époque des grandes marées, la mer se retire très loin et c’est alors le paradis des pêcheurs à pied : moules, bigorneaux, coques et crevettes. Pour la pêche en eau douce, elle se pratique à l’étang des Gâtineaux (réservée aux pêcheurs chevronnés de la Gaule Tharonnaise et à ceux en possession de la carte de pêche).

Les pêcheries aux grands filets carrés, patrimoine incontournable de nos côtes, se dévoilent à marée basse. Le coup de coeur des photographes et instagramers ? La pêcherie bleue de Tharon-plage... véritable source d'inspiration en toute saison et à tout moment de la journée.
  • saint-michel-basse-definition-64-sur-85-1488
  • saint-michel-basse-definition-70-sur-85-1484
  • saint-michel-basse-definition-81-sur-85-1482
  • saint-michel-basse-definition-39-sur-85-1480
  • saint-michel-basse-definition-43-sur-85-1478
  • saint-michel-peche-paysage-basse-definition-21-sur-25-1485
  • surf-saint-michel-basse-definition-3-sur-10-1486
  • surf-saint-michel-basse-definition-2-sur-10-1487
  • saint-michel-basse-definition-57-sur-85-1489
  • saint-michel-basse-definition-21-sur-85-1490
  • saint-michel-basse-definition-25-sur-85-1492
  • saint-michel-basse-definition-19-sur-85-1491

Les coups de coeur d'Alexa et Marie-Charlotte


Marie-Charlotte : Pour les gourmets comme moi, voici mon resto coup de cœur de Tharon et de la côte « carrément !!! » : Le Belem. L’accueil y est chaleureux et soigné et on n' est jamais déçu de ce que l’on va trouver dans son assiette… Un vrai plaisir pour les yeux puis pour les papilles ! A tester au moins une fois (sans prendre d’entrée avant, car très copieux à mon goût !) la marmite de coquilles St Jacques…des années qu’elle existe et elle reste toujours un vrai régal avec sa sauce dont seul le chef connaît le secret. Suivi d’un dessert présenté de façon tellement originale que l’on ose à peine le manger ! Allez-y sans hésiter ! Très bon rapport qualité/prix garantit. Petit conseil : mieux vaut réserver ;-)  

Notre réponse à votre question fétiche : "Pourquoi Chef Chef ?"


Saint-Michel-Chef-Chef se nommait jadis Saint-Michel du Chevecier et dépendait du Duché de Retz. Jean de Malestroit nommé évêque de Nantes en 1419, acquit de Gilles de Retz cette paroisse. En consultant les archives municipales et les registres paroissiaux, on constate que diverses orthographes interviennent selon les époques. Ces changements sont dus semble-t-il à des prononciations différentes et aux transcriptions fantaisistes des scribes. Du XIe au XVIe siècle, on peut relever : Chevecier, Chevechier, Chevescier, Chevescher, Cheveché, etc. Ces appellations se transforment avec l’introduction de la lettre F et nous voyons alors apparaître Chevechef et Chef-cier. De 1630 à 1673, Chevechef sera d’usage courant. Chefchef ou Chef-Chef apparaîtra ensuite. Le 16 nivôse an II (1792), pour satisfaire à un décret de la convention qui ordonne aux communes de changer leurs noms respectifs s’ils rappellent les souvenirs de la royauté, de la féodalité et de la superstition, le Conseil décide de s’en tenir au seul nom de Chef-Chef. Puis, le premier pluviôse an II (1793), il est décidé de nommer la commune : Les Sablons. Enfin, le 12 brumaire an IV (1794), le Conseil municipal décide, à la demande des concitoyens, de reprendre le nom de Saint-Michel-Chef-Chef.

 


Saint Michel-Chef-Chef "en bref":
4 625 habitants
2 515 hectares
4,5 km de côte
loading
Reiseplan
Saint-Michel-Chef-Chef
GPS-Koordinaten
Breitengrad :
Längengrad :